Oizoo Oizoo
Oizoo
communication numérique

Tutoriel

Dix clés pour réussir votre site web

jeudi 14 novembre 2013

On ne vient pas sur un site web pour son apparence mais pour la qualité et l’attractivité de ses contenus. S’attacher en premier lieu à la ligne éditoriale et à la conception des textes, photos et médias est la clé du succès. Voici les 10 étapes clés pour réussir votre site.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

1 - Choisissez un éditeur de contenu

Cherchez la solution d’hébergement de site ou de blogs la plus adaptée à votre besoin. Gratuits ou payants, tous les fournisseurs proposent des systèmes de gestion de contenu (CMS) avec un choix suffisant de modèles « prêt-à-porter ». Choisissez-en un et personnalisez-le à minima : il suffit souvent d’ajouter un logo ou une bannière d’entête. Inutile de passer trop de temps sur l’habillage, c’est un point sur lequel vous reviendrez plus tard.

2 - Définissez un ligne éditoriale

Pour savoir par où commencer, posez-vous les bonnes questions :

  • Quelle est la fonction de ce blog/ site internet ?
  • Que doit on y trouver, à quelles questions doit il répondre ?
  • De quels contenus textes, photos, multimédias, avez-vous besoin ?
  • Comment allez vous les trouver : allez vous reprendre des contenus existants, les produire vous-même, vous faire aider par d’autres ?

Ne perdez pas de vue que les sites les plus populaires sont ceux qui répondent à des questions précises. Les sujets bien identifiés sont les mieux repris sur les autres sites et les mieux référencés dans les moteurs de recherche.

3 - Montez un comité de rédaction

La faiblesse des contenus est la principale cause d’échec sur le web : les visiteurs consultent plus volontier un site « pas très joli » qu’un site « vide ». L’essentiel de votre effort devra donc porter sur la qualité des contenus. S’il s’agit d’un simple blog, vous serez sans doute le seul rédacteur, mais s’agissant d’un site d’entreprise, associatif ou institutionnel, il s’agit de rendre compte d’un travail collectif. Il est donc essentiel d’associer les acteurs du collectif à la production des contenus.

Pour y parvenir, consacrez vos efforts à la création d’un comité de rédaction comprenant les principaux acteurs de votre sujet : ceux qui peuvent vous fournir les textes et les médias à publier.

Lors des conférences de rédaction vous définirez ensemble la ligne rédactionnelle et répartirez les tâches : qui fait quoi, et qui s’occupe de quels contenus. Après un cadrage éditorial rapide, passez le plus vite possible à la partie pratique : quels seront les premiers articles et qui les rédige. Comment vous les illustrerez.

4 - Lancez vous sans attendre

Fixez vous un premier objectif modeste : peu de rubriques et quelques textes pour les amorcer. Vos premiers articles sont importants car ils illustrent la ligne éditoriale et servent de modèle pour la suite. Faites des articles courts et faciles à lire :

  • Un titre concis et parlant,
  • Une accroche incitative,
  • Une image ou une vidéo pour l’illustrer.

Ces trois éléments décideront le visiteur à lire votre article. Si le titre n’est pas assez explicite, votre article ne sera pas lu. Une bonne accroche et une photo bien choisie attirent l’œil du visiteur et l’aident à choisir rapidement les pages qu,il va lire.

5 - Rédigez en hypertexte

On ne lit pas un site comme un roman, de la première à la dernière page. Le lecteur internet cherche généralement une information précise. Il survole rapidement les contenus et consulte en priorité les sujets qui l’intéressent le plus.

Pour satisfaire à ce mode de lecture, préférez toujours un style direct et efficace. Ne digressez pas : si vous souhaitez approfondir une notion, faites le dans une second article plutôt que d’alourdir le premier.
Vos articles doivent être courts et renouvelés fréquemment. Ils se compléteront les uns les autres grâce à une navigation fluide, des liens hypertextes et des mots-clés bien choisis. A la mise en ligne d’un texte, relisez-le pour intégrer les liens de référence.

6 - Faites des liens

Internet est un monde ouvert et interconnecté, vos articles doivent l’être aussi : ouvrez des perspectives « pour aller plus loin » et insérez des liens vers d’autres textes qui compléteront le sujet.

Dans certain cas il s’agira de liens internes (sur le même site), dans d’autres de liens externes vers des sites de référence ou des encyclopédies comme wikipédia.

7 - Ajoutez des images et des photos

Ne sous-estimez pas l’importance des illustrations dans un site web, elles sont aussi importantes que les textes. Consacrez-y le temps et les moyens nécessaires, prévoyez-les toujours dans votre projet éditorial. Vos visiteurs identifient un nouvel article à son visuel d’accroche. Inutile d’en mettre plusieurs (une page web n’est pas une bande-dessinée) mais une bonne illustration d’entête constitue une accroche qui attire efficacement l’œil du lecteur vers le texte.
Le mieux est d’avoir des images sur mesure, prenez l’habitude d’en faire vous-même. Quand vous voyez un bon sujet, prenez une photo : ce sera souvent la base de votre article. Un reporter web doit toujours avoir un appareil photo dans la poche.

La question des photographies mérite quelques précisions. Les bonnes photos sont difficiles à trouver : d’une part elles sont souvent la propriété de leurs auteurs, d’autre part elles illustrent rarement vos sujets de manière assez pertinente. Quand aux banques d’images, qu’elles soient libres ou payantes, vous y trouverez rarement des clichés qui « collent » vraiment à votre sujet.

Préférez toujours une photo personnalisée à une photo « élégante ». Prenez des photos vous-même et classez-les soigneusement. Et si vous avez un peu de budget, faites appels à des photographes.
Ca ne coûte pas forcément très cher et vous aurez exactement ce dont vous avez besoin.

8 - Intégrez des vidéos

A l’inverse des photos qu’il est déconseillé de reprendre sur les autres sites, les vidéos sont souvent libres d’utilisation. Techniquement vous ne les hébergez pas vous-même, vous intégrez simplement des vidéos hébergées sur des services spécialisés comme DailyMotion, YouTube ou Viméo.
Sauf mention contraire, toutes les vidéos consultables sur ces sites sont intégrables dans le votre.

Quand vous le pouvez, faites des vidéos vous-même.
Signez-les à l’écran et n’oubliez pas de mentionner l’adresse de votre site dans le descriptif de votre vidéo, c’est une excellente manière d’en améliorer le référencement.

9 - Avancez pas à pas

« Un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas » (Lao Tseu).

Gardez bien en tête qu’un site fréquenté est un média vivant.

Publiez régulièrement et additionnez les contenus pour approfondir les sujets petit à petit. Revenez sur une notion par ici, ajoutez une référence par là, c’est ainsi que vous construirez dans la durée un site de référence. Soyez patient et assidu, c’est goute après goute que votre ruisseau deviendra rivière et pourra se transformer en média de référence, cité par d’autres et bien référencé.

Concevez-le donc comme quelque chose de souple : pas de rubriques figées, vous devez pouvoir le faire évoluer à tout moment.
Et si vous avez l’occasion de faire un habillage sur mesure, précisez le bien au designer : vous devez pouvoir modifier les rubriques en toute liberté.

10 - Quand il le faut, améliorez le design

Dans quelques temps vous atteindrez peût-être les limites de votre modèle « prêt à porter ».

Votre collection de photos mériterait une meilleure visibilité, votre base documentaire à besoin d’un outil de recherche spécifique, un formulaire particulier faciliterait les échanges avec vos visiteurs… Il existe certainement un « module » à ajouter sur votre site pour faire ça, mais il aura souvent besoin d’être un peu adapté.

C’est le moment de faire appel à un designer : dès lors que vous saurez précisément quoi lui demander, et qu’il pourra vous en donner pour votre argent.

Top
Crédits | Nous contacter
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP